mercredi 23 février 2011

Révolte et prix du pétrole.

Voici un document de BNP Paribas qui permet de faire le lien avec votre cours sur l'inflation.

lundi 21 février 2011

Comment l'iPhone creuse le déficit commercial américain.

Voivi un article très illustré paru dans La Tribune. Il revient à la fois sur les déséquilibres internationaux et sur la stratégie de montée en gamme que pourrait impliquer une revalorisation du Yuan.

dimanche 13 février 2011

Comment les inégalités ont aggravé la crise.

Dans son dernier numéro, The Economist a demandé à un peu plus de 50 économistes (des pointures qui interviennent régulièrement dans le forum : “Economics by invitation”), de désigner l''économiste le plus influent de la décennie écoulée et l'économiste dont les idées seront les plus influentes dans la décennie à venir. A la première question, le vainqueur est Ben Bernanke. A la seconde, le vainqueur est Raghuram Rajan. Ce professeur à la Chicago Business School, ex-chief economist du FMI, est l'auteur de Fault Lines, un ouvrage qui vient de recevoir le prix du Financial Times pour le meilleur livre d'économie de l'année. Il est un des rares économistes a avoir anticipé la crise (voir cette interview dans les Echos).
Voici un article bref mais très explicite sur ses interprétations des origines de la crise (et de fait sur ses propositions) avec un titre évocateur "Comment les inégalités ont aggravé la crise". Il est traduit en français sur le site de Project Syndicate qui propose les analyses des plus grands économistes (à explorer absolument).

lundi 7 février 2011

L'UEM : zone monétaire optimale ?

vendredi 4 février 2011

"Lost in deflation"...le syndrôme japonais.

Voici un texte sur le site de Libération paru en Septembre 2010 qui apparait bien utile pour comprendre la situation japonaise au cours des années 1990 et pour saisir les inquiétudes actuelles sur un hypothétique risque de déflation.

mercredi 2 février 2011

Cocorico thanks to Krugman.

Une petite chronique sympathique sur le Blog de Paul Krugman : "GDP Per Capita, Here and There."...Je vous joints le texte...in English of course.
"I’ve been writing a fair bit about the US-European comparison; one comment that often arises here is that Europe must be doing something wrong, because it has much lower GDP per capita. And it’s true: French GDP per capita, adjusted for purchasing power, is only about 3/4 the US level.
But when you look behind that number, the story isn’t quite what you might think.
David Leonhardt recently pointed to a useful summary (pdf) produced by the BLS, which lets us break apart the factors between the GDP gap. I’m going to do this for France, not Europe more broadly, because that’s what the BLS gives us; but anyway, France is the country we have strong feelings about, right?
One more thing: I’m going to use 2008, not 2009. In 2009 US firms laid off lots of workers, while European firms didn’t; that produces a divergence in productivity that has more to do with short-run business cycle events than with fundamental trends. You can go back to the data source and roll your own for 2009, if you like, but I think this gives a better sense of the underlying differences.
So, here are some ratios of France to the United States:
GDP per capita: 0.731
GDP per hour worked: 0.988
Employment as a share of population: 0.837
Hours per worker: 0.884
So French workers are roughly as productive as US workers. But fewer Frenchmen and women are working, and when they work, they work fewer hours.
Why are fewer Frenchmen working? As I’ve pointed out, during prime working years they’re as likely to work as Americans. But fewer young people work (in part because of more generous college aid); and, mainly, the French retire earlier. The latter is arguably the result of misguided policies: Mitterand made early retirement alarmingly attractive. But it’s not a problem of weak productivity or mass unemployment.
And why do the French work shorter hours? Probably for the most part because of government policies mandating vacation time.
The bottom line is that France is a society with the same level of technology and productivity as the US, but one that has made different choices about retirement and leisure. Vive la difference!"

mardi 1 février 2011

La réforme du système monétaire international.

Un rapport important paru ce mois ci autour de l'économiste Michel Camdessus. Il a le mérite de reprendre les facteurs de déstabilisation et propose des pistes. Quelques apports pour vos III !